Clara Lévy

Clara Lévy

Professeure de sociologie à l’Université Paris 8/chercheure au LabToP-Cresppa

Domaines de recherche : sociologie de l’art, sociologie de la littérature et de la lecture, sociologie de l’identité

Principales publications sur les rapports entre judéité et littérature :

Ouvrage

 Écritures de l’identité. Les écrivains juifs après la Shoah, Paris, P.U.F., coll. “Le lien social”, 1998. 

Contribution à un ouvrage collectif

« Les écrivains juifs séfarades de langue française : en deçà ou au-delà de la sociologie ? », in Brahim Labari (dir.), Ce que la sociologie fait de la littérature et vice versa, Publibook, 2014, p. 75 à 92

« L’autobiographie comme espace littéraire de constitution de l’affinité entre judéité et écriture », in Jean-Marc Chouraqui, Gilles Dorival et Colette Zytencki dir.Enjeux d’histoire, jeux de mémoire. Les usages du passé juif, Maisonneuve et Larose / Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, 2006, p. 97 à 108.

« Le sociologue face aux ouvrages des écrivains juifs contemporains de langue française », in Alain Guillemin dir., La littérature source, ressource ou concurrente pour les sciences sociales, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », 2006, p. 155 à 178.

« L’identité sépharade d’Albert Cohen », in Esther Benbassa dir., Les sépharades en littérature. Un parcours millénaire, PUPS, Paris, 2005.

« Qui sont les écrivains juifs contemporains de langue française ? Essai de constitution d’un corpus », in Jean-Christophe Attias et Pierre Gisel dir., De la Bible à la littérature, Labor et Fides, Genève, 2003, p. 239 à 266.

« La question de l’existence d’une littérature juive de langue française », in Michaël Einfalt, Joseph Jurt (dir.), Le texte et le contexte. Analyses du champ littéraire français (XIXème et Xxème siècle), Études du centre français de l’Université Albert Ludwig de Fribourg, tome 9, Berlin Verlag Arno Spitz GMBH / Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2002, p. 121 à 141.

« Les œuvres littéraires comme objets sociologiques. Les ouvrages des écrivains juifs contemporains de langue française », in Jean-Olivier Majastre et Alain Pessin dir., Vers une sociologie des œuvres, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », 2001, tome II, p. 237 à 261.

« Albert Memmi: ni colon, ni colonisé », in J.R. Henry et L. Martini dir., Littératures et temps colonial. Métamorphoses du regard sur la Méditerranée et l’Afrique, Édisud, Aix-en-Provence, 1999, p. 289 à 302.

« La non-inscription des écrivains juifs de langue française dans les réseaux et les territoires », Sociologie et sociétés, vol. XXXIV, n° 2, automne 2002, p. 163 à 183.

« Le double lien entre écriture et identité : le cas des écrivains juifs contemporains de langue française », Sociétés contemporaines, 44/2001, p. 75 à 90.

« Albert Cohen, le prophète », Sociologie de l’art, 13/2000, p. 55 à 70.

« Stigmate, travestissement et réinvestissement identitaire en littérature. Les écrivains juifs contemporains de langue française », Pardès, 29/2000, p. 216 à 238.

Articles dans revue à comité de lecture

« Une identité en éclats : écrire sa vie de Juif errant. Les écrivains juifs contemporains de langue française après 1945 », Diaspora, n° 22, 2013, p. 67 à 80.

Clara Lévy avec Cherry Schrecker, « The controversial question of “French Jewish literature” », Nationalities Papers, Vol. 40, n° 3, May 2012, p. 395 à 409.

clara.levy@libertysurf.fr.