Maxime Decout

Maxime Decout

Professeur à l’université d’Aix-Marseille – IUF 

Domaines de recherche : littérature et judéité, littérature et authenticité

Essais : 

  • Albert Cohen : les fictions de la judéité, Paris, Classiques-Garnier, 2011
  • Ecrire la judéité : enquête sur un malaise dans la littérature française, Seyssel, Champ Vallon, « Détours », 2015
  • Album Romain Gary, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », mai 2019

Direction de volumes collectifs : 

  • Europe, « Georges Perec », janvier-février 2012, n° 993-994
  • Europe, « Romain Gary », juin-juillet 2014, n° 1022-1023 (en collaboration avec Julien Roumette)
  • Europe, « Patrick Modiano », octobre 2015, n° 1038
  • Tsafon, « Écrivains juifs de langue française », n° 70, automne 2015 (en collaboration avec Nelly Wolf)
  • Roman 20-50, « Osnabrück et Si près d’Hélène Cixous », n° 63, décembre 2017
  • Les Appropriations du discours antisémite, Paris, Le Bord de l’eau, octobre 2018 (en collaboration avec Nurit Levy et Michèle Tauber)

Divers :

  • Établissement du texte et de la notice de La DisparitionLes Revenentes et Le Voyage d’hiverde Georges Perec pour la Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard (2017).
  • Créateur et responsable, depuis 2014, avec Nelly Wolf, du séminaire Écrivains et artistes juifs, université de Lille.

maximedecout@yahoo.fr